Circonscription ASH de la Somme

Accompagner un élève dyslexique (trouble du langage écrit)

Des conseils pédagogiques essentiels.

Les aides générales pour accompagner l’élève dyslexique :

Les systèmes de compensation :

  • Ne pas sanctionner l’orthographe ;
  • Aménagement spécifique des dictées (moins de mots à apprendre, double notation...) ;
  • Ne jamais faire copier plusieurs fois des mots ou des leçons (apprentissage inutile)
  • Limiter la copie (plan de la leçon, mots clés ou notions importantes, croquis, schémas...), souvent source d’erreurs ou possibilité d’utiliser l’emploi des photocopies, des cours sur clé USB ;
  • Travailler abondamment l’oral pour les leçons, les poésies, les mots (épeler les
    lettres) ;
  • Favoriser une image mentale des notions, du lexique à mémoriser ;
  • Apprentissage des règles par des moyens mnémotechniques ou sous forme de chansons ;
  • Schématiser ou faire schématiser les leçons, les énoncés trop longs ;
  • Favoriser l’emploi de fiche de lecture avec des croquis, des symboles chapitre par chapitre pour faciliter la mémorisation ;
  • Les systèmes d’aide à la lecture ;
  • Grandir les formats (A3 à privilégier) ;
  • Symboliser le sens de la lecture (marges à gauche et à droite en couleurs) ;
  • Aérer le texte (police Arial ou Comic, double interligne, espacement entre les mots) ;
  • Utiliser des couleurs pour les mots clés (textes, leçons, consignes) ;
  • Donner le texte la veille à l’élève pour qu’il puisse le lire une première fois à la maison ;
  • Si l’enfant fait un blocage, ne pas le faire lire à haute voix devant la classe.

Les systèmes d’adaptation aux évaluations

  • Lire les consignes à haute voix pour ne pas pénaliser l’élève ;
  • Donner une seule consigne à la fois ;
  • Si un consigne contient différentes étapes, les donner une à une ;
  • Fournir un indice de récupération si l’élève semble avoir tout oublié ;
  • Accorder un tiers temps supplémentaire pour les évaluations ou diminuer les exercices ;
  • Privilégier les évaluations à l’oral (notamment pour les langues vivantes).

Les systèmes de valorisation

  • Apporter des observations qualitatives mais surtout quantitatives ;
  • Eviter l’humour implicite ;
  • Eviter les mots blessants (fainéant, paresseux, rêveur...) ;
  • Responsabiliser, être tuteur dans certaines disciplines ;
  • Encourager à participer, à prendre la parole ;
  • Laisser du temps supplémentaire pour s’exprimer, trouver une solution ;
  • Les laisser exprimer leur stratégie de raisonnement ;
  • Leur demander ce qui les gêne dans un document (présentation, format, couleurs,
    fond...).
Mise à jour : 6 septembre 2016