Circonscription ASH 80

Pour l'école de la confiance

Sommaire

|[->http://eduscol.education.fr/cid86943/nouveau-socle-commun-pour-2016.html]| |[->http://www.education.gouv.fr/pid24321/les-programmes-de-l-ecole-maternelle.html]|[->http://www.education.gouv.fr/pid24307/les-programmes-de-l-ecole-elementaire.html]|[->http://www.education.gouv.fr/cid81/les-programmes.html]| |[->http://www.education.gouv.fr/cid93640/evaluation-des-eleves-du-cp-a-la-3e.-un-livret-scolaire-plus-simple-un-brevet-plus-complet.html&xtmc=livretscolaire&xtnp=1&xtcr=2]|[->http://eduscol.education.fr/pid33040/programme-ressources-pour-cycle.html]|[->http://eduscol.education.fr/cid99757/ressources-d-accompagnement-des-nouveaux-programmes-de-l-ecole-et-du-college.html]|[->http://eduscol.education.fr/cid105644/le-parcours-educatif-de-sante.html]|[->http://eduscol.education.fr/cid74945/le-parcours-d-education-artistique-et-culturelle.html]|[->http://www.education.gouv.fr/cid100517/le-parcours-citoyen.html&xtmc=parcourscitoyen&xtnp=1&xtcr=2]|[->http://eduscol.education.fr/pid23133/parcours-avenir.html]|
Une matrice possible de rédaction des Projets Pédagogiques Individualisés est disponible en [cliquant directement sur ce lien->art145].
{{{Les grands principes du système éducatif}}} : [cliquez ici->http://www.education.gouv.fr/cid162/les-grands-principes.html] _ {{{Déontologie des fonctionnaires}}} : [loi n° 2016-483 du 20 avril 2016->https://www.legifrance.gouv.fr/eli/loi/2016/4/20/RDFX1314513L/jo#JORFSCTA000032433859] relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires a été publiée au Journal officiel du 21 avril 2016. _ {{{Référentiel de compétences des métiers du professorat}}} : [cliquez ici->http://www.education.gouv.fr/cid73215/le-referentiel-de-competences-des-enseignants-au-bo-du-25-juillet-2013.html] {{{Publics}}} { {{Elèves selon l'agrément de l'établissement}} } - des enfants et/ou adolescents présentant un déficit intellectuel dont le PPS prend en compte des aspects psychologiques et psychopathologiques ainsi que le recours à d'autres soins (orthophonie, kinésithérapie et psychomotricité) ; - des enfants et/ou adolescents dont la déficience intellectuelle s'accompagne de troubles tels que troubles de la personnalité, troubles comitiaux, troubles moteurs et sensoriels et troubles graves de la communication de toutes origines ainsi que des maladies chroniques compatibles avec une vie collective ; - types d'établissement en fonction des troubles : → IME (trouble des fonctions cognitives, déficience intellectuelle) → IEM (trouble des fonctions motrices) → ITEP (trouble de la conduite et du comportement) → hôpital de jour (trouble de la communication, trouble psychologique) → CHU (trouble de la santé) → CAMSP (troubles divers pour les enfants de 0 à 6 ans) → CREDA (déficience auditive) {{ {Professionnels Éducation Nationale et partenaires équipe éducative} }} - Le poste d'enseignant est déterminé en fonction du projet pédagogique de l'unité. Il peut s'agir d'enseignants premier degré ou second degré, de maîtres agréés ou dans les UE des ESME pour élèves déficients sensoriels, des postes d'enseignants relevant du ministère chargé des personnes handicapées ; - l'enseignant est détenteur du CAPA-SH ou 2CA-SH ou autre diplôme relevant du ministère chargé des personnes handicapées ; - les enseignants des UE sont placés sous l'autorité fonctionnelle du directeur des établissements et relèvent du contrôle pédagogique des corps d'inspection de l'éducation nationale ou autre ministère si spécificité pour un handicap sensoriel. L'inspection de ces personnels est réalisée en situation d'enseignement. L'évaluation de l'UE est réalisée tous les trois ans par les corps d'inspection compétents et a pour objet de mesurer l'efficacité des dispositions prévues par la convention et en particulier le stade de réalisation des objectifs de son projet pédagogique sur la base d'un bilan d'activités détaillé ; - l'ERS de secteur réunit et anime l'équipe de suivi de la scolarisation. Il est le lien naturel et constant entre l'Ess et l'EPE de la MDPH {{{Organisation pédagogique}}} - Le projet pédagogique est élaboré par les enseignants de l'unité d'enseignement (il constitue un volet du projet d'établissement) à partir des besoins des élèves dans le domaine scolaire définis sur la base de leurs PPS, il tient compte du projet de soins et décrit les objectifs, outils, démarches et supports pédagogiques adaptés permettant à chaque élève de réaliser, en, en référence aux programmes scolaires en vigueur, en complément ou en préparation de l'enseignement reçu au sein des établissements scolaires, les objectifs d'apprentissage fixés dans son PPS à la suite des évaluations conduites en situation scolaire ; - l'UE fait l'objet d'une coordination pédagogique assurée par le directeur du service ou de l'établissement ou si besoin, par proposition du directeur d'établissement et décision du DASEN, l'un des enseignant de l'UE possédant l'un des titres requis à l'article 3 du code de l'action sociale. Il porte le titre de « coordonnateur pédagogique de l'unité d'enseignement » ; - le coordonnateur pédagogique organise et anime, sous l'autorité fonctionnelle du directeur de l'établissement, les actions de l'UE en collaboration avec les autres cadres du service. À ce titre : → il organise le service hebdomadaire des enseignants de l'UE → il supervise l'organisation des groupes d'élèves → il coordonne les interventions des enseignants pour soutenir la scolarisation des élèves → il travaille en lien avec les enseignants référents des élèves de l'UE en vue de favoriser au mieux le déroulement de leur parcours de formation {{{Objectifs}}} - dispositif d'enseignement qui vise à la réalisation des projets personnalisés de scolarisation des élèves handicapés ou souffrant d'un trouble de la santé invalidant ; - dispenser un enseignement général permettant d'assurer les apprentissages scolaires et le développement de l'autonomie et de la socialisation ; - dispenser un enseignement professionnel intégrant l'initiation et la première formation professionnelle pour les adolescents déficients intellectuels ; - l'Ue recourt à des méthodes pédagogiques adaptées. Les objectifs, les contenus, les certifications de la première formation professionnelle se réfèrent aux programmes scolaires en vigueur. {{{Orientation}}} { {{Vers l'Unité d'Enseignement}} } - Conformément aux dispositions de l'article D.351-4 du code de l'éducation, l'élève reste inscrit dans son établissement scolaire de référence lorsqu'il est accueilli dans un établissement ou service médico-sociale ; - la décision d'orientation de la CDAPH s'impose aux établissements ou aux services médico-sociaux désigné par cette commission, elle entraîne l'affectation de l'enfant dans l'établissement ou service dans la limite de la spécialité au titre de laquelle les établissements ou services ont été autorisés ou agréés. { {{Après l'Unité d'Enseignement}} } - Une formation professionnelle interne (dispensée dans le cadre des programmes publiés par le ministère chargé de l'éducation nationale ou de l'agriculture), faisant appel à des éducateurs techniques, est réalisée en liaison étroite avec le milieu professionnel ; - concours de services d'orientation { {{Ressources}} } [{ {{ La scolarisation des élèves handicapés, ce dossier comprend :}} }->http://www.education.gouv.fr/cid207/la-scolarisation-des-eleves-handicapes.html&xtmc=institutmeacutedicoeacuteducatif&xtnp=1&xtcr=8] - Reportages vidéo - Dispositifs de scolarisation - Parcours de formation - Aménagement des parcours - Scolarisation des jeunes sourds - Textes de référence

U.E

Unité d’Enseignement

Vous débutez dans l’ASH et vous arrivez en I.M.E., I.T.E.P., I.M.E, en hôpital de jour, en classe à l’hôpital (CHU), au C.A.M.S.P., vous trouverez sur cette page un ensemble de ressources qui peuvent vous être utiles pour commencer.

Une matrice possible de rédaction des Projets Pédagogiques Individualisés est disponible en cliquant directement sur ce lien.

Les grands principes du système éducatif

 : cliquez ici

Déontologie des fonctionnaires

 : loi n° 2016-483 du 20 avril 2016 relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires a été publiée au Journal officiel du 21 avril 2016.

Référentiel de compétences des métiers du professorat

 : cliquez ici

Publics

Elèves selon l’agrément de l’établissement

  • des enfants et/ou adolescents présentant un déficit intellectuel dont le PPS prend en compte des aspects psychologiques et psychopathologiques ainsi que le recours à d’autres soins (orthophonie, kinésithérapie et psychomotricité) ;
  • des enfants et/ou adolescents dont la déficience intellectuelle s’accompagne de troubles tels que troubles de la personnalité, troubles comitiaux, troubles moteurs et sensoriels et troubles graves de la communication de toutes origines ainsi que des maladies chroniques compatibles avec une vie collective ;
  • types d’établissement en fonction des troubles :
    → IME (trouble des fonctions cognitives, déficience intellectuelle)
    → IEM (trouble des fonctions motrices)
    → ITEP (trouble de la conduite et du comportement)
    → hôpital de jour (trouble de la communication, trouble psychologique)
    → CHU (trouble de la santé)
    → CAMSP (troubles divers pour les enfants de 0 à 6 ans)
    → CREDA (déficience auditive)

Professionnels Éducation Nationale et partenaires équipe éducative

  • Le poste d’enseignant est déterminé en fonction du projet pédagogique de l’unité. Il peut s’agir d’enseignants premier degré ou second degré, de maîtres agréés ou dans les UE des ESME pour élèves déficients sensoriels, des postes d’enseignants relevant du ministère chargé des personnes handicapées ;
  • l’enseignant est détenteur du CAPA-SH ou 2CA-SH ou autre diplôme relevant du ministère chargé des personnes handicapées ;
  • les enseignants des UE sont placés sous l’autorité fonctionnelle du directeur des établissements et relèvent du contrôle pédagogique des corps d’inspection de l’éducation nationale ou autre ministère si spécificité pour un handicap sensoriel. L’inspection de ces personnels est réalisée en situation d’enseignement. L’évaluation de l’UE est réalisée tous les trois ans par les corps d’inspection compétents et a pour objet de mesurer l’efficacité des dispositions prévues par la convention et en particulier le stade de réalisation des objectifs de son projet pédagogique sur la base d’un bilan d’activités détaillé ;
  • l’ERS de secteur réunit et anime l’équipe de suivi de la scolarisation. Il est le lien naturel et constant entre l’Ess et l’EPE de la MDPH

Organisation pédagogique

  • Le projet pédagogique est élaboré par les enseignants de l’unité d’enseignement (il constitue un volet du projet d’établissement) à partir des besoins des élèves dans le domaine scolaire définis sur la base de leurs PPS, il tient compte du projet de soins et décrit les objectifs, outils, démarches et supports pédagogiques adaptés permettant à chaque élève de réaliser, en, en référence aux programmes scolaires en vigueur, en complément ou en préparation de l’enseignement reçu au sein des établissements scolaires, les objectifs d’apprentissage fixés dans son PPS à la suite des évaluations conduites en situation scolaire ;
  • l’UE fait l’objet d’une coordination pédagogique assurée par le directeur du service ou de l’établissement ou si besoin, par proposition du directeur d’établissement et décision du DASEN, l’un des enseignant de l’UE possédant l’un des titres requis à l’article 3 du code de l’action sociale. Il porte le titre de « coordonnateur pédagogique de l’unité d’enseignement » ;
  • le coordonnateur pédagogique organise et anime, sous l’autorité fonctionnelle du directeur de l’établissement, les actions de l’UE en collaboration avec les autres cadres du service. À ce titre :
    → il organise le service hebdomadaire des enseignants de l’UE
    → il supervise l’organisation des groupes d’élèves
    → il coordonne les interventions des enseignants pour soutenir la scolarisation des élèves
    → il travaille en lien avec les enseignants référents des élèves de l’UE en vue de favoriser au mieux le déroulement de leur parcours de formation

Objectifs

  • dispositif d’enseignement qui vise à la réalisation des projets personnalisés de scolarisation des élèves handicapés ou souffrant d’un trouble de la santé invalidant ;
  • dispenser un enseignement général permettant d’assurer les apprentissages scolaires et le développement de l’autonomie et de la socialisation ;
  • dispenser un enseignement professionnel intégrant l’initiation et la première formation professionnelle pour les adolescents déficients intellectuels ;
  • l’Ue recourt à des méthodes pédagogiques adaptées. Les objectifs, les contenus, les certifications de la première formation professionnelle se réfèrent aux programmes scolaires en vigueur.

Orientation

Vers l’Unité d’Enseignement

  • Conformément aux dispositions de l’article D.351-4 du code de l’éducation, l’élève reste inscrit dans son établissement scolaire de référence lorsqu’il est accueilli dans un établissement ou service médico-sociale ;
  • la décision d’orientation de la CDAPH s’impose aux établissements ou aux services médico-sociaux désigné par cette commission, elle entraîne l’affectation de l’enfant dans l’établissement ou service dans la limite de la spécialité au titre de laquelle les établissements ou services ont été autorisés ou agréés.

Après l’Unité d’Enseignement

  • Une formation professionnelle interne (dispensée dans le cadre des programmes publiés par le ministère chargé de l’éducation nationale ou de l’agriculture), faisant appel à des éducateurs techniques, est réalisée en liaison étroite avec le milieu professionnel ;
  • concours de services d’orientation

Ressources

La scolarisation des élèves handicapés, ce dossier comprend :

  • Reportages vidéo
  • Dispositifs de scolarisation
  • Parcours de formation
  • Aménagement des parcours
  • Scolarisation des jeunes sourds
  • Textes de référence
Mise à jour : 12 septembre 2018